Cinéma

Cinéma : Bienvenue

Par VIRGINIE VALLET, publié le mercredi 16 décembre 2015 17:57 - Mis à jour le dimanche 10 janvier 2016 23:16

« Le cinéma est pour tous, bons et mauvais élèves, un art d'ouverture à toutes les altérités. Avec un film, on peut faire l'expérience d'être un autre, de vivre ailleurs, d'appartenir à une autre culture… Le cinéma est incontestablement une voie sans égale pour s'ouvrir à l'autre, par expérience intime et identification, c'est-à-dire de façon profonde et réellement formatrice. »

Alain Bergala, Cahiers du cinéma, mai 2004.

 

Suivre l’option cinéma audiovisuel : quel « profil »?

L’option est ouverte à tous les élèves, quel que soit leur profil ou leur projet d’orientation. Il n’est pas nécessaire d’avoir déjà des compétences techniques (prise de vue, montage…) mais il faut témoigner d’un goût affirmé pour le cinéma, d’une ouverture culturelle à tous les cinémas –les plus éloignés géographiquement, historiquement comme les plus proches- et d’une volonté de s’impliquer dans des projets de réalisation en équipe.

 

Qu’est-ce que l’option facultative cinéma-audiovisuel ?

Il s’agit d’un enseignement hebdomadaire de 3 heures intégrées à l’emploi du temps dans lequel :

- On étudie l’Histoire du cinéma.

- On apprend à regarder et analyser des films aussi bien au lycée qu’en salle.

- On apprend à réaliser des films, depuis l’écriture du scénario jusqu’au montage final.

- On participe à des événements en lien avec le cinéma : Festival du court métrage de Villeurbanne (en novembre), visite technique du cinéma Le Comœdia, Grand Lyon Film Festival (octobre), Festival international du premier film d’Annonay (en février), partenariat avec le cinéma Comœdia, et beaucoup d’autres choses… Des voyages d’études ou de tournage: Berlin en 2009, Rome en 2010, festival de Cannes en mai 2013 et mai 2015…

 

L’enseignement se divise en deux ensembles : un ensemble théorique (histoire du cinéma, analyse filmique, participation à certains festivals…) et un ensemble pratique, à travers l’apprentissage des différentes phases de réalisation d’un film : écriture de scénario, découpage, réalisation, montage…

En seconde, Le programme s’articule autour de la notion du plan ; le programme de première porte principalement sur la notion de cinéma du réel (approche documentaire notamment). En terminale, le point de vue est la notion centrale du programme.

Le fonctionnement de l’option repose sur un partenariat avec le cinéma comoedia (invitations aux avant-premières) ainsi qu’avec un intervenant professionnel (Jean-Marc Laire, scénariste)

 

Et pour le bac ?

L’option est ouverte aux élèves de toutes sections. Il s’agit de présenter, durant un oral 30 minutes, un court-métrage de 10 minutes réalisé durant l’année ainsi qu’un dossier personnel en développant un regard réflexif et critique. Seuls sont pris en compte les points supérieurs à la moyenne, multipliés par 2 en tant que première épreuve facultative. La notation est valorisante (16/20 de moyenne pour les élèves optionnaires lors de la session 2013 du baccalauréat).

Après le bac, il est possible de poursuivre dans l’apprentissage du cinéma en arts du spectacle à Lyon 2 (licence image), en BTS audiovisuel (à Villefontaine par exemple), en classe préparatoire littéraire option études cinématographiques (Lycée Herriot)…

Pièces jointes
Aucune pièce jointe